info@rqoh.com 514 846-0163 ou sans frais 1 866 846-0163

Aînés

Projets novateurs – Le maintien à domicile, à quel(s) prix ?
4 avril 2017

Projets novateurs – Le maintien à domicile, à quel(s) prix ?

Dans un souci de réponse au vieillissement de la population du Québec et d’assurer autant que possible aux personnes aînées la possibilité de demeurer dans leur domicile, les CIUSSS mettent en place le label de « projet novateur ».

Celui-ci indique une ressource de logement différente de celle de l’hébergement en CHSLD. Pensé comme un partenariat entre OSBL, ESSAD et CIUSSS, le schéma proposé est tentant, mais il incite aussi à la réflexion, voire à la prudence.
Dans ce principe, le SAD s’impliquerait en assurant le recours à une personne pivot (intervenant-e; travailleur-euses social-e), attribuée à chaque personne résidente du projet. Il rendrait possible l’accès aux services professionnels du SAD lorsque requis. Le SAD se chargerait également de l’évaluation des besoins.

Impact pour les OBNL :

  • Présence d’une surveillance 24 h sur 24 h
  • Vigie avec encadrement et soutien à la personne, disponible jour soir et nuit
  • Personnel de soins et d’assistance régulier sur place pour donner des services d’assistance, ainsi que certains soins
  • Enfin, certains services seront inclus (repas, ménage, lessive, autres selon les projets.

À la lecture du projet, et des exigences imposées aux OSBL d’habitation, plusieurs questions se posent. La première revient à s’interroger sur les coûts engendrés pour les groupes : De quel type de surveillance parle-t-on? Salariée ou bénévole? Comment fournir autant de services sans voir s’envoler les coûts du logement pour les personnes à revenus modestes?

Plus largement, ce type de projet pose la question de la mission des OSBL d’habitation : sommes-nous des auxiliaires du service de santé, ou des organismes fournissant d’abord et avant tout du logement pour les personnes à faibles revenus?

En d’autres termes, ce projet novateur de maintien à domicile se fait-il au double coût de la santé financière des OSBL d’habitation et de leur mission originelle?

À chacun de vous de décider si ce modèle peut convenir à votre groupe, en conservant au besoin ces mises en garde en tête.