info@rqoh.com 514 846-0163 ou sans frais 1 866 846-0163

Publications

Pour un investissement dans le Soutien Communautaire en Logement Social sans condition!
3 juillet 2018

Pour un investissement dans le Soutien Communautaire en Logement Social sans condition!

33 % d’investissement en soutien communautaire, 33 % de résultats !

En juin 2017, le RAPSIM et la FOHM lançaient la campagne 4 murs ce n’est pas assez ! afin d’obtenir 7 millions additionnels pour le soutien communautaire en logement social, à Montréal, pour les personnes aînées et itinérantes. En mars 2018, le Ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) faisait l’annonce d’un investissement de 7 millions pour l’ensemble du Québec ne ciblant que les personnes itinérantes résidant en logement communautaire et privé.

L’attribution de ce financement était accompagnée de conditions, dont l’obligation d’adhérer à l’approche de la stabilité résidentielle avec accompagnement (SRA) afin d’obtenir des fonds.

Sur les 7 millions, 4,5 millions seront attribués à Montréal sur trois ans (2018-2021). De ce montant, 1,5 million sera consacré au soutien communautaire, soit seulement 33 % de l’enveloppe budgétaire. Le reste étant réservé au soutien individuel dispensé par l’organisme Projet logement Montréal et aux agents pivot des CIUSSS.

Ces conditions vont à l’encontre du Cadre de référence sur le soutien communautaire en logement social faisant consensus et étant reconnu par l’ensemble des partenaires communautaires et le MSSS. L’approche SRA est une nouvelle façon d’intervenir qui doit s’appliquer dans certains cas et ne peut être l’unique solution à des réalités complexes. Encore moins, se substituer aux besoins en soutien communautaire.

Nous reconnaissons les efforts du gouvernement et sa volonté de trouver des solutions qui ont un réel impact, mais nous réclamons à nouveau au MSSS de réinvestir dans le soutien communautaire généraliste qui a fait ses preuves au cours des dernières années. Les sommes nécessaires doivent être investies pour obtenir des résultats probants.

Par ailleurs, c’est 30 millions supplémentaires qui seraient nécessaires pour assurer le soutien communautaire en habitation à l’échelle du Québec. À l’instar de la déclaration des regroupements nationaux en habitation, nous réitérons le besoin de sommes additionnelles et l’application systématique du Cadre de référence dans toutes les régions du Québec tel que prévu lors de son adoption.

En résumé

Notre demande initiale

  • 7 millions additionnels pour le soutien communautaire en logement social à Montréal, pour les ainés et les personnes à risque d’itinérance

L’annonce du gouvernement (présentée comme une réponse à nos demandes)

  • 4,5 M$ en itinérance pour Montréal, dont 1,5 M$ non récurrent pour le soutien communautaire (soit 500 000 $ par année durant trois ans)
  • Seulement 33 % des sommes sont allouées au soutien communautaire en logement social, le restant étant réservées pour des agents pivot du CIUSSS et les suivis individuels dispensés par le consortium Projet Logement Montréal
  • uniquement à destination des projets itinérance
  • Privilégie l’approche de suivi individuel SRA (stabilité résidentielle avec accompagnement).

Ce qui ne va pas

  • Rien pour les ainés
  • Trop peu de moyens par rapport aux besoins
  • La condition d’adhérer à l’approche SRA pour obtenir du financement est en contradiction avec le Cadre de référence sur le soutien communautaire en logement social qui s’appuie sur un soutien communautaire généraliste et collectif.

Nous réitérons donc nos demandes :

  • Les sommes allouées doivent répondre aux besoins de l’ensemble des personnes vivant en logement social et communautaire
  • Un financement supplémentaire de 7 millions récurrents pour le soutien communautaire en logement social à Montréal
  • Un financement de 30 millions $ récurrent pour l’ensemble du Québec et l’application systématique du Cadre de référence dans toutes les régions, tel qu’établi par la déclaration commune des acteurs nationaux du logement social et communautaire (le Réseau québécois des OSBL d’habitation, le Regroupement des offices d’habitation du Québec, la Confédération québécoise des coopératives d’habitation et l’Association des groupes de ressources techniques du Québec).
Certificat des résidence pour aînés : pour tout savoir
4 juin 2018

Certificat des résidence pour aînés : pour tout savoir

La publication le 24 mars 2018 du nouveau règlement concernant les organismes d’habitation pour aînés suscite de nombreuses questions. La FOHM poursuivra son accompagnement des groupes dans ce processus, avec l’organisation d’une rencontre avec les responsables du CIUSSS dés la rentrée de septembre. D’ici là, vous trouverez ici les ressources utiles pour naviguer dans ce nouveau cadre.

Le texte du nouveau règlement en français et en anglais

La présentation détaillée du règlement

Les informations concernant les gicleurs et le programme du MSSS

Le dossier de notre regroupement sur ces questions

Certification_RPA_Faits saillants

 

Portait des chambreurs
1 juin 2018

Portait des chambreurs

La direction de la Santé Publique de Montréal et la direction de l’Habitation publient aujourd’hui une enquête menée dans les maisons de chambres de Montréal. Menée dans des maisons de chambres privées réparties dans 5 arrondissements de Montréal (Mercier-Hochelaga-Maisonneuve; Rosemont Petite-Patrie; Ville Marie; Sud-Ouest; Cote-des-Neiges Notre-Dame-de-Grâce), l’enquête dégage un portait des personnes qui vivent dans ces habitations.

Avec cette enquête, les deux directions de la Ville impliquées reconnaissent les maisons de chambres dans un mode d’habitation nécessaires à de nombreuses personnes. Tout en soulignant les enjeux d’insalubrité qui accompagnent souvent ces logements, la direction de l’habitation a indiqué souhaiter utiliser les nouveaux pouvoirs dont elle dispose désormais en matière d’habitation pour permettre la rénovation de ces immeubles sans nuire au milieu de vie construit par les locataires.

La FOHM, née en 1986 de la volonté de préserver le parc des maisons de chambres montréalaises de sa disparition ne peut que se réjouir d’une telle orientation. Notre fédération porte depuis plus de 30 ans les intérêts de ces habitations, et souhaite que ces dispositions à venir facilitent la socialisation des maisons de chambres.

 

Lire le rapport

Forum des aînés, travailler le transport collectif !
30 mai 2018

Forum des aînés, travailler le transport collectif !

Le forum des aînés de la FOHM de 2017 s’est tenu le mercredi 16 mai, en parallèle de l’Assemblée Générale. Les membres du comité carré gris ont pu présenter à la vingtaine de personnes présentes les travaux entrepris au cours de l’année 2017 sur les enjeux de mobilité.

Durant l’automne 2017, le comité carré gris à fait parvenir aux membres de la FOHM un sondage sur les enjeux de mobilités des locataires aînés (accès aux services, accès aux commerces, accès aux transports). Cette première étape a montré que, pour de nombreux locataires d’OSBL pour aînés, l’accès aux services et aux commerces s’avérait problématique. Afin de préciser les informations, 8 OSBL d’Habitation pour aînés ont pu rencontrer des membres du comité Carré Gris, et les locataires ont pu exprimer les problèmes qu’ils et elles peuvent rencontrer en termes de mobilité.

À l’issue de cette présentation, les personnes au forum ont encouragé la FOHM a entamer des démarches avec la STM afin de mieux faire connaître le transport adapté, les critères qui y sont associés, et plus généralement, faire reconnaître les besoins des aîné.e.s dans le cadre du transport collectif.

 

 

 

 

Merci!
30 mai 2018

Merci!

Merci à tous et à toutes pour votre participation à l’assemblée générale annuelle ! Votre mobilisation nous tient à cœur, et nous encourage à poursuivre nos activités. Quelques photos souvenir de cette année, en attendant des petits bilans des discussions!

Une salle comble

Mot du président, Guy Robert

Bilan des activités de2017, par Claudine Laurin

Forum des aînés sur la mobilité

Atelier sur le soutien communautaire pour les personnes à risque d’itinérance

Les projets pour 2018, par Chantal Desjardins

 

Forum des Aîné.e.s de la FOHM : Vos locataires ont-ils formés leur délégation ?
30 avril 2018

Forum des Aîné.e.s de la FOHM : Vos locataires ont-ils formés leur délégation ?

En parallèle de son assemblée Générale, la FOHM organise le mercredi 16 mai le forum des aîné.e.s sur le thème de la mobilité des aînés et de l’accès aux services.

Le forum des aîné.e.es est l’occasion pour les locataires des OSBL-H pour aînés d’échanger sur leurs conditions et milieux de vie et se veut une plateforme pour la mobilisation politique des aînés. En 2013, la mobilisation du comité carré gris a largement contribué à la révision de la certification, ce que reconnait le MSSS. Cette mobilisation est depuis 2017 tournée vers l’accès aux services et aux transports.

Au programme :

  • Présentation de l’enquête des carrés gris sur l’accès aux services par les locataires d’OSBL-H
  • Discussions stratégique : comment faciliter l’accès aux services ? Comment faciliter l’accès aux transports ?

L’ensemble des OSBL-H pour aînés sont invitées à former une délégation de locataires pour participer aux discussions !

Lieu : Centre Saint Pierre, salle 203

Horaire : 13h à 16h

Ouvert à : locataires d'OSBL-H pour aîné.e.s

Confirmation de présence : 514-527-5720 poste 26 ou communications@fohm.org

Affiche pour aider à la mobilisation

 

 

 

Venez soutenir la marche pour le logement social !
11 avril 2018

Venez soutenir la marche pour le logement social !

Du 2 au 29 septembre prochain, le FRAPRU entraîne dans son sillage tout celles et tous ceux qui veulent se mobiliser pour le logement social ! La FOHM participe et encourage ses membres à soutenir, voire à participer, à cette marche symbolique qui, partant d’Ottawa pour se rendre à Québec, appelle au déplacement des fonds fédéraux vers la capitale nationale pour le développement du logement social.

Votre appui est important et prouve l’importance du mouvement communautaire pour le logement social ! En tant qu’organisme, n’hésitez pas à apposer votre nom parmi la liste des signataires en vous signalant comme soutien auprès de Jean-François Carrier à la FOHM ou directement auprès de nos collègues du FRAPRU !

Et surtout : une marche a besoin de marcheurs et de marcheuses ! Envie de parcourir le Québec de villes en villages pour une journée, pour quelques jours ou pour 3 semaines pour défendre le logement social ? Votre présence sera accueillie avec enthousiasme par l’équipe organisatrice, dont certaines ont déjà usé leurs semelles pour du pain et des roses. L’hébergement se fera tout au long de la marche avec la collaboration des municipalités traversées.

Je veux en savoir plus ! Explorer le site du FRAPRU
Mon organisme souhaite appuyer officiellement la marche : écrire à Jean-François
Je veux plus d’information pour participer à la marche : écrire à Jean-François

 

 

 

Le mirage de l’amélioration du logement  dans le budget fédéral
1 mars 2018

Le mirage de l’amélioration du logement dans le budget fédéral

Le dévoilement du budget du ministre Morneau ne peut que susciter la déception dans le milieu du logement social. Après avoir annoncé sa stratégie nationale sur le logement, destinée à permettre aux moins fortunés de se loger plus aisément, nous voyons aujourd’hui un gouvernement qui mise sur le développement du logement locatif privé. Le choix du logement « abordable » plutôt que social a déjà été expérimenté à Montréal. Le bilan est loin d’être satisfaisant, puisque des logements établis à 98 % du loyer du marché n’offrent pas un avantage significatif pour les personnes à faibles revenus. Au final, ce modèle n’a que peu d’impact sur l’abordabilité du logement.

La FOHM se reconnaît dans la déception du FRAPRU ainsi que dans les mots du directeur général du RQOH, Stéphan Corriveau : « Tant qu’à engager des sommes additionnelles à celles déjà annoncées dans son dernier budget et dans la stratégie dévoilée par le ministre Duclos, le gouvernement aurait mieux fait de les utiliser pour accélérer la mise en place de ses nouveaux programmes et intervenir de façon urgente afin de loger les personnes les plus vulnérables, comme les milliers de personnes qui sont actuellement en situation d’itinérance ».