info@rqoh.com 514 846-0163 ou sans frais 1 866 846-0163

Nouvelles

La campagne « Engagez-vous pour le communautaire se poursuit »! Avez-vous signé la pétition ?
23 novembre 2017

La campagne « Engagez-vous pour le communautaire se poursuit »! Avez-vous signé la pétition ?

La Campagne « Engagez-vous pour le communautaire » se poursuit !Cette grande campagne de mobilisation unit tous les secteurs de l’action communautaire autonome à travers tout le Québec. Concrètement, nous réclamons au gouvernement un réinvestissement majeur dans les organismes communautaires autonomes ainsi que dans les programmes sociaux et les services publics qui ont un impact direct sur le respect des droits des personnes.

Issus de la communauté, administré par des bénévoles également issu.e.s de la communauté, les OSBL d’Habitation appartiennent de plain-pied au milieu communautaire. Comme tous les autres, nos organismes et nos locataires subissent de plein fouet les compressions dans les services publics : les locataires voient leur accès aux services se réduire, et les organismes se trouvent pressé de dispenser eux-mêmes ces services extérieurs à la mission d’habitation. De plus, le sous financement des organismes communautaires dans nos quartiers –  popote roulante, centre d’aide à la toxicomanie, déficience, soutien aux familles, centre communautaire, etc.. – sont autant de risque de voir se fragiliser un peu plus la situation de nos locataires et de nos organismes.

Pour toutes ces raisons, et bien d’autres, la FOHM encourage vivement ses membres à signer la pétition sur le site de l’assemblée nationale, ou à télécharger la version papier (en français ou en anglais) pour la faire circuler et signer dans vos organismes (renvoyer les signatures sans vous soucier de la date en bas de page).

Et pour vous tenir au courant de la campagne et de ses actions à venir, c’est par ici !

Stratégie Canadienne du logement, vue depuis Montréal
22 novembre 2017

Stratégie Canadienne du logement, vue depuis Montréal

La réaction de la FOHM. La Stratégie nationale sur le logement du Canada, dévoilée cet après-midi par le premier ministre Justin Trudeau et le ministre du Logement Jean-Yves Duclos, marque un vrai renouvellement dans l’approche du gouvernement fédéral vis-à-vis du logement. Après plus de vingt ans de retrait de ce dernier dans le domaine, c’est une orientation que nous saluons.

La FOHM salue particulièrement l’annonce de la reconnaissance du droit au logement par le gouvernement fédéral. L’ajout de cet outil à l’arsenal législatif canadien était réclamé par le mouvement du logement social et communautaire depuis de nombreuses années et la FOHM ne peut que recevoir favorablement l’annonce d’un droit au logement, soutenu par une loi et un défenseur fédéral du logement.

Notre fédération reçoit avec soulagement l’engagement du gouvernement fédéral à soutenir les locataires qui bénéficient d’une aide au paiement de leur loyer vivant dans les OSBL, notamment financés par un programme HLM, dont les conventions d’exploitation arrivent bientôt à échéance. Cette annonce permet de penser l’avenir de ces organismes plus sereinement, bien que les détails de l’aide ne soient pas encore connus.

Il en va de même pour le choix fait par le gouvernement de laisser les collectivités définir les orientations de leur plan de lutte à l’itinérance. Cette approche généraliste de la Stratégie des partenariats de lutte contre l’itinérance (SPLI) est défendue par la FOHM et reconnaît que l’itinérance dépasse le sujet du strict logement et que l’intervention doit se faire de manière multiple, et notamment en prévention.

La priorité donnée au logement pour les femmes, enfin, est cohérente avec la réalité que nous observons à Montréal, et nous la saluons. Les difficultés supplémentaires que rencontrent les femmes dans l’accès au logement sont un véritable enjeu qui s’associe, dans notre région, au manque de logement pour les familles, notamment monoparentales.

Certains aspects de cette Stratégie pour le logement demeurent pourtant décevants. Ainsi, nous trouvons malheureux de ne voir annoncer la construction que de 60 000 logements abordables sur 10 ans, là ou la Société Canadienne d’Hypothèque et de Logement (SCHL) estime à 1,7 million le nombre de ménages ayant des besoins impérieux en logement.

Enfin, nous sommes très inquiets vis-à-vis de l’annonce de l’allocation pour le logement. Ce type de mesure, qui encourage le logement privé au détriment du logement communautaire, est porteuse de nombreux effets pervers. Sa mise en place dans plusieurs pays dans le monde nous permet notamment de savoir qu’elle ne répond pas aux besoins des plus vulnérables, mais aussi que loin de proposer une solution durable au problème de l’accès au logement, elle cause à moyen terme une augmentation des loyers pour la classe moyenne.

« Si nous devions donner une note, ça serait un bon 70% », affirme Claudine Laurin, directrice générale de la FOHM. Toutefois, « nous restons attentifs au résultat de la négociation avec les provinces ». En effet, comme le premier ministre canadien l’a précisé, cette stratégie n’entrera en action au plus tôt qu’en 2019, puisqu’elle s’appuie sur une forte collaboration avec les provinces dont les modalités sont encore à établir.

4 murs ce n’est pas assez – conférence de presse
28 août 2017

4 murs ce n’est pas assez – conférence de presse

C’est sous le soleil que se sont réunis ce lundi 28 aout une centaine de personnes, dans la cour de l’espace Fullum, pour défendre un meilleur financement du soutien communautaire. Clôture médiatique de la campagne 4 Murs ce n’est pas assez, la conférence de presse donnait la parole à Claudine Laurin, directrice de la FOHM, qui a souligné le retard de financement gouvernemental pour le soutien communautaire, tandis que Pierre Gaudreau, coordonnateur du RAPSIM, à renchéri sur le besoin de réponse de la part de la ministre Charlebois sur ce dossier.

Prise de parole de Claudine Laurin (FOHM)

Céline Lacasse, pour l’OSBL pour aînés La Traversée, à mis en lumière l’importance du soutien communautaire en indiquant à quelle point le recours à une personne rendait les démarches plus efficaces pour les locataire de son organisme, tout en soulignant la diversité des activités menées grâces aux intervenant-e-s en soutien communautaire.

 

Prise de parole de Pierre Gaudreau (RAPSIM)

Isabelle Leduc, directrice de Chambreclerc, une OSBL d’Habitation dédiée aux personnes ayant vécues l’itinérance, a indiqué combien le soutien communautaire permettait aux personnes de s’intégrer dans leur communauté, tout en soulignant les importants obstacles à sa mise sur pied causé par le manque de moyens financiers.

Les près de 3000 signatures recueillis pour cette campagne seront postées à la ministre dans la journée, tandis que la pétition demeure encore en ligne quelques temps.

La conférence de presse a été suivie d’un pique-nique mêlant représentants d’OSBL d’Habitation, élus venus assister à l’évènement et locataires des organismes d’habitation.

Lire l’article parut dans le journal Métro

 

 

 

Soutien communautaire : entre la demande et l’action
28 juin 2017

Soutien communautaire : entre la demande et l’action

Ce volet se décline à la fois envers le public des organismes pour aîné-e-s et celui des organismes ouverts aux personnes seules.

Pour les problématiques liées à l’autonomie et au vieillissement, Josée Grenier, professeure à l’université du Québec en Outaouais, a élaboré une présentation ainsi qu’un cahier des participants.

Les modalités d’intervention auprès des public des organismes pour personnes seules et itinérantes sont développées par Nérée Saint-Amand, professeur à l’Université d’Ottawa, sous la forme d’un article et d’un cahier des participants.Au cours des discussions, les travaux de Daniel Terrolle, ethnologue français travaillant sur la marginalité et l’exclusion sont évoqués (liste de ses recherches, certains accessibles en ligne, disponible ici)

Soutien communautaire : droit, lois et recours
27 juin 2017

Soutien communautaire : droit, lois et recours

Les fondements théoriques du soutien communautaire ont retenu comme principe
d’intervention l’approche basée sur les droits de la personne, dont l’objectif final est de
garantir à toute personne le plein exercice de tous ses droits. La trousse de cette formation comprend :

 

Un survol des droits de la personne, par Claudelle Cyr (RIOCM, 2010)

Cahier des participants

Soutien Communautaire et relations avec le voisinage
27 juin 2017

Soutien Communautaire et relations avec le voisinage

Vivre en bon voisinage dans un organisme communautaire d’habitation, prévenir et gérer les conflits, autant de sujets qui sont au cœur de ces documents de formation produit par la FOHM lors de son cycle de formation sur le soutien communautaire en 2010. Les cahiers, pour les organismes destinés aux personnes seules et aux organismes ouverts aux personnes âgé-e-s, sont ici disponibles pour vous guider dans les problématiques de conflits dans votre organisme.

Les fondements du soutien communautaire
27 juin 2017

Les fondements du soutien communautaire

En 2010, la FOHM organise un cycle de formation destiné à définir et préciser la pratique du soutien communautaire. Décliné en plusieurs thématiques, celui-ci trouve ses racines dans le document suivant qui détaille les fondements du soutien communautaire en logement social qui irrigue aujourd’hui les pratiques de la FOHM.

Cahier des participants

L’autonomie en logement
27 juin 2017

L’autonomie en logement

Le soutien communautaire rejoignant, entre autres, un objectif d’appropriation par le-la locataire de son habitat et de son habiter, il amène l’intervention dans un contexte privé où le respect des droits (ou la délimitation du territoire privé/public) est une donnée très sensible. Il faut prendre en compte que le logement est un espace privé appartenant au locataire et cela place les intervenants à la frontière du privé/public. Afin de nourrir la pratique du soutien communautaire dans cette perspective particulière, la FOHM met à disposition ici différents éléments issus de son cycle de formation initié en 2010.

« Ce micro espace qu’est le chez-soi« , par Paul Morin (département de service social, université de Sherbrooke, 2010) ;

« Les notions de chez-soi chez les personnes âgées« , par Nancy Guberman (Université du Québec à Montréal) ;

Un cahier des participants pour les organismes destinées aux aîné-e-s et pour les organismes pour les personnes seules.

 

Soutien communautaire : plainte, éthique, pouvoir et loyauté
27 juin 2017

Soutien communautaire : plainte, éthique, pouvoir et loyauté

En complément de notre formation sur le sujet, nous vous proposons ici la documentation associée au cycle de formation initié par la FOHM en 2010 sur le soutien communautaire.

Une présentation sur le régime des plaintes (2011)

Un cahier des participants déclinés pour les organismes destinés aux aîné-e-s et pour les organismes destinés aux personnes seules

Locateur et intervenant : un rôle bicéphale à baliser
27 juin 2017

Locateur et intervenant : un rôle bicéphale à baliser

Le logement communautaire et social demande à ses différents acteurs de jouer un double rôle : s’assurer de la viabilité économique de l’organisme, tout en prenant en compte la population économiquement fragilisée à qui il s’adresse. C’est cette dualité que la deuxième volet du cycle de formation sur le soutien communautaire de la FOHM (2010) explore. Il en résulte :

La présentation de M. George Lebel, qui pose cette question sous un angle juridique ;

Un document sur les enjeux de la collaboration entre gestionnaire et intervenant en soutien communautaire ;

Un cahier pour les participants, déclinés à destination des organismes destinés aux personnes seules, et aux organismes pour aîné-e-s.