Le Soutien Communautaire : une pratique et une philosophie
26 février 2018

Le Soutien Communautaire : une pratique et une philosophie

 

 

Le 7 mars 2018, la FOHM organise une grande journée de réflexion commune sur le soutien communautaire.
Pour s’inscrire : 514-527-5720 #26 ou communications@fohm.org

Les valeurs

Les valeurs sur lesquelles repose la pratique de soutien communautaire sont :

Liberté, en encourageant l’affirmation et l’estime de soi, l’autonomie et la responsabilisation;
Solidarité, en encourageant l’entraide, la coopération et la mobilisation sociale;
Justice sociale, en encourageant l’égalité des droits, le respect de la dignité des personnes et le respect des différences.

Le soutien communautaire en logement social fait référence à la notion de logement permanent. Ce qui signifie que l’habitation est une fin en soi et non une stratégie d’intervention et que la durée de séjour n’a pas de temps prédéterminé ou est établi en fonction d’un plan d’intervention.

Le soutien communautaire n’est pas :

Une prise en charge de la personne par un tiers, mais bien un soutien momentané pour amorcer une action;
Du maintien à domicile, c’est-à-dire ne peut répondre aux besoins d’entretien, d’aide aux habiletés de la vie quotidienne. Il peut, certes, soutenir la personne mais advenant l’impossibilité de cette dernière, le soutien communautaire verra à ce que la personne puisse recevoir l’aide requise par son état.

 

Les objectifs

OBJECTIF 1 :

LA STABILITÉ RÉSIDENTIELLE

Nature de l’action :

La stabilité résidentielle fait en sorte que le soutien communautaire réponde également à des demandes individuelles.

Comment (les actions) :

Référence, canal de transmission;
Favoriser le développement de conditions sécuritaires (prévention, programme PIED pour les personnes âgées ou encore pour les personnes seules, la gestion de mon espace, le contrôle de ma visite, etc.) ;
Favoriser une approche collective des problèmes individuels exemple : la sécurité;
Atelier sur la gestion de la vie au quotidien;
Connaissance ET partage des services offerts par le réseau et organismes du milieu;
Privilégier la réduction des méfaits;
Personnaliser les rapports avec les locataires.

OBJECTIF 2 :

LA RESPONSABILISATION DES LOCATAIRES

Nature de l’action :

La stabilité résidentielle fait en sorte que le soutien communautaire réponde également à des demandes individuelles.

Comment (les actions) :

Créer des comités divers selon les besoins ou à la demande des locataires;
Informer et consulter;
L’apprentissage passe par les besoins des locataires;
Favoriser le transfert des situations individuelles en situations collectives;
Conscientiser les locataires sur leur imputabilité face au logement et au vivre ensemble;
Favoriser l’intégration des nouveaux locataires par un groupe d’accueil, un manuel d’intégration en les impliquant;
Prendre en compte du formel et de l’informel;
Favoriser le développement de conditions sécuritaires en les impliquant.

Les commentaires sont fermés.