info@rqoh.com 514 846-0163 ou sans frais 1 866 846-0163

itinérance

Portait des chambreurs
1 juin 2018

Portait des chambreurs

La direction de la Santé Publique de Montréal et la direction de l’Habitation publient aujourd’hui une enquête menée dans les maisons de chambres de Montréal. Menée dans des maisons de chambres privées réparties dans 5 arrondissements de Montréal (Mercier-Hochelaga-Maisonneuve; Rosemont Petite-Patrie; Ville Marie; Sud-Ouest; Cote-des-Neiges Notre-Dame-de-Grâce), l’enquête dégage un portait des personnes qui vivent dans ces habitations.

Avec cette enquête, les deux directions de la Ville impliquées reconnaissent les maisons de chambres dans un mode d’habitation nécessaires à de nombreuses personnes. Tout en soulignant les enjeux d’insalubrité qui accompagnent souvent ces logements, la direction de l’habitation a indiqué souhaiter utiliser les nouveaux pouvoirs dont elle dispose désormais en matière d’habitation pour permettre la rénovation de ces immeubles sans nuire au milieu de vie construit par les locataires.

La FOHM, née en 1986 de la volonté de préserver le parc des maisons de chambres montréalaises de sa disparition ne peut que se réjouir d’une telle orientation. Notre fédération porte depuis plus de 30 ans les intérêts de ces habitations, et souhaite que ces dispositions à venir facilitent la socialisation des maisons de chambres.

 

Lire le rapport

Pour le soutien communautaire : Campagne de lettres au ministre Barrette !
25 janvier 2018

Pour le soutien communautaire : Campagne de lettres au ministre Barrette !

Campagne de lettres au ministre Barrette !

Lancée en avril dernier, la campagne 4 murs, ce n’est pas assez ! avec une pétition en ligne et des cartes postales adressées à la Ministre Charlebois, a permis de récolter l’appui de plus de 250 groupes, 2 200 personnes (dont 9 élu.e.s) et une motion d’appui du Plateau Mont-Royal.

À quelques semaines du budget provincial, qui sera le dernier du gouvernement actuel avant les élections, le RAPSIM et la FOHM donnent un nouveau souffle à cette campagne et invitent leurs membres et alliés à participer à une campagne de lettres adressées directement au Ministre de la Santé et des services sociaux, Gaétan Barrette !

Des investissements ont été annoncés lors du dernier budget avec 7 millions $ pour le déploiement du Plan d’action interministériel en itinérance, auxquels s’ajoutent 4 millions $ annoncés dans le Plan de lutte à la pauvreté. Ces fonds additionnels sont présentés dans la mesure logement social du Plan de lutte à la pauvreté pour favoriser l’accompagnement des personnes en situation d’itinérance et leur stabilité résidentielle. Il est essentiel qu’une partie importante de ces fonds permette de financer du soutien communautaire en logement social à Montréal.

Pour participer :

Merci de mettre les contacts suivants en copie conforme :

La date limite pour envoyer votre appui est le 28 février 2018.

4 murs ce n’est pas assez – conférence de presse
28 août 2017

4 murs ce n’est pas assez – conférence de presse

C’est sous le soleil que se sont réunis ce lundi 28 aout une centaine de personnes, dans la cour de l’espace Fullum, pour défendre un meilleur financement du soutien communautaire. Clôture médiatique de la campagne 4 Murs ce n’est pas assez, la conférence de presse donnait la parole à Claudine Laurin, directrice de la FOHM, qui a souligné le retard de financement gouvernemental pour le soutien communautaire, tandis que Pierre Gaudreau, coordonnateur du RAPSIM, à renchéri sur le besoin de réponse de la part de la ministre Charlebois sur ce dossier.

Prise de parole de Claudine Laurin (FOHM)

Céline Lacasse, pour l’OSBL pour aînés La Traversée, à mis en lumière l’importance du soutien communautaire en indiquant à quelle point le recours à une personne rendait les démarches plus efficaces pour les locataire de son organisme, tout en soulignant la diversité des activités menées grâces aux intervenant-e-s en soutien communautaire.

 

Prise de parole de Pierre Gaudreau (RAPSIM)

Isabelle Leduc, directrice de Chambreclerc, une OSBL d’Habitation dédiée aux personnes ayant vécues l’itinérance, a indiqué combien le soutien communautaire permettait aux personnes de s’intégrer dans leur communauté, tout en soulignant les importants obstacles à sa mise sur pied causé par le manque de moyens financiers.

Les près de 3000 signatures recueillis pour cette campagne seront postées à la ministre dans la journée, tandis que la pétition demeure encore en ligne quelques temps.

La conférence de presse a été suivie d’un pique-nique mêlant représentants d’OSBL d’Habitation, élus venus assister à l’évènement et locataires des organismes d’habitation.

Lire l’article parut dans le journal Métro