info@rqoh.com 514 846-0163 ou sans frais 1 866 846-0163

Soutien Communautaire

4 murs ce n’est pas assez – conférence de presse
28 août 2017

4 murs ce n’est pas assez – conférence de presse

C’est sous le soleil que se sont réunis ce lundi 28 aout une centaine de personnes, dans la cour de l’espace Fullum, pour défendre un meilleur financement du soutien communautaire. Clôture médiatique de la campagne 4 Murs ce n’est pas assez, la conférence de presse donnait la parole à Claudine Laurin, directrice de la FOHM, qui a souligné le retard de financement gouvernemental pour le soutien communautaire, tandis que Pierre Gaudreau, coordonnateur du RAPSIM, à renchéri sur le besoin de réponse de la part de la ministre Charlebois sur ce dossier.

Prise de parole de Claudine Laurin (FOHM)

Céline Lacasse, pour l’OSBL pour aînés La Traversée, à mis en lumière l’importance du soutien communautaire en indiquant à quelle point le recours à une personne rendait les démarches plus efficaces pour les locataire de son organisme, tout en soulignant la diversité des activités menées grâces aux intervenant-e-s en soutien communautaire.

 

Prise de parole de Pierre Gaudreau (RAPSIM)

Isabelle Leduc, directrice de Chambreclerc, une OSBL d’Habitation dédiée aux personnes ayant vécues l’itinérance, a indiqué combien le soutien communautaire permettait aux personnes de s’intégrer dans leur communauté, tout en soulignant les importants obstacles à sa mise sur pied causé par le manque de moyens financiers.

Les près de 3000 signatures recueillis pour cette campagne seront postées à la ministre dans la journée, tandis que la pétition demeure encore en ligne quelques temps.

La conférence de presse a été suivie d’un pique-nique mêlant représentants d’OSBL d’Habitation, élus venus assister à l’évènement et locataires des organismes d’habitation.

Lire l’article parut dans le journal Métro

 

 

 

Soutien communautaire : entre la demande et l’action
28 juin 2017

Soutien communautaire : entre la demande et l’action

Ce volet se décline à la fois envers le public des organismes pour aîné-e-s et celui des organismes ouverts aux personnes seules.

Pour les problématiques liées à l’autonomie et au vieillissement, Josée Grenier, professeure à l’université du Québec en Outaouais, a élaboré une présentation ainsi qu’un cahier des participants.

Les modalités d’intervention auprès des public des organismes pour personnes seules et itinérantes sont développées par Nérée Saint-Amand, professeur à l’Université d’Ottawa, sous la forme d’un article et d’un cahier des participants.Au cours des discussions, les travaux de Daniel Terrolle, ethnologue français travaillant sur la marginalité et l’exclusion sont évoqués (liste de ses recherches, certains accessibles en ligne, disponible ici)

Soutien communautaire : droit, lois et recours
27 juin 2017

Soutien communautaire : droit, lois et recours

Les fondements théoriques du soutien communautaire ont retenu comme principe
d’intervention l’approche basée sur les droits de la personne, dont l’objectif final est de
garantir à toute personne le plein exercice de tous ses droits. La trousse de cette formation comprend :

 

Un survol des droits de la personne, par Claudelle Cyr (RIOCM, 2010)

Cahier des participants

Soutien Communautaire et relations avec le voisinage
27 juin 2017

Soutien Communautaire et relations avec le voisinage

Vivre en bon voisinage dans un organisme communautaire d’habitation, prévenir et gérer les conflits, autant de sujets qui sont au cœur de ces documents de formation produit par la FOHM lors de son cycle de formation sur le soutien communautaire en 2010. Les cahiers, pour les organismes destinés aux personnes seules et aux organismes ouverts aux personnes âgé-e-s, sont ici disponibles pour vous guider dans les problématiques de conflits dans votre organisme.

Les fondements du soutien communautaire
27 juin 2017

Les fondements du soutien communautaire

En 2010, la FOHM organise un cycle de formation destiné à définir et préciser la pratique du soutien communautaire. Décliné en plusieurs thématiques, celui-ci trouve ses racines dans le document suivant qui détaille les fondements du soutien communautaire en logement social qui irrigue aujourd’hui les pratiques de la FOHM.

Cahier des participants

L’autonomie en logement
27 juin 2017

L’autonomie en logement

Le soutien communautaire rejoignant, entre autres, un objectif d’appropriation par le-la locataire de son habitat et de son habiter, il amène l’intervention dans un contexte privé où le respect des droits (ou la délimitation du territoire privé/public) est une donnée très sensible. Il faut prendre en compte que le logement est un espace privé appartenant au locataire et cela place les intervenants à la frontière du privé/public. Afin de nourrir la pratique du soutien communautaire dans cette perspective particulière, la FOHM met à disposition ici différents éléments issus de son cycle de formation initié en 2010.

« Ce micro espace qu’est le chez-soi« , par Paul Morin (département de service social, université de Sherbrooke, 2010) ;

« Les notions de chez-soi chez les personnes âgées« , par Nancy Guberman (Université du Québec à Montréal) ;

Un cahier des participants pour les organismes destinées aux aîné-e-s et pour les organismes pour les personnes seules.

 

Soutien communautaire : plainte, éthique, pouvoir et loyauté
27 juin 2017

Soutien communautaire : plainte, éthique, pouvoir et loyauté

En complément de notre formation sur le sujet, nous vous proposons ici la documentation associée au cycle de formation initié par la FOHM en 2010 sur le soutien communautaire.

Une présentation sur le régime des plaintes (2011)

Un cahier des participants déclinés pour les organismes destinés aux aîné-e-s et pour les organismes destinés aux personnes seules

Locateur et intervenant : un rôle bicéphale à baliser
27 juin 2017

Locateur et intervenant : un rôle bicéphale à baliser

Le logement communautaire et social demande à ses différents acteurs de jouer un double rôle : s’assurer de la viabilité économique de l’organisme, tout en prenant en compte la population économiquement fragilisée à qui il s’adresse. C’est cette dualité que la deuxième volet du cycle de formation sur le soutien communautaire de la FOHM (2010) explore. Il en résulte :

La présentation de M. George Lebel, qui pose cette question sous un angle juridique ;

Un document sur les enjeux de la collaboration entre gestionnaire et intervenant en soutien communautaire ;

Un cahier pour les participants, déclinés à destination des organismes destinés aux personnes seules, et aux organismes pour aîné-e-s.

Appropriation du milieu de vie et exercice de la citoyenneté
27 juin 2017

Appropriation du milieu de vie et exercice de la citoyenneté

La FOHM développe depuis 2010 une offre de formation sur le soutien communautaire et le logement social. La septième séquence, portant sur « appropriation du milieu de vie et exercice de la citoyenneté » a donné lieu à :

L’Action Communautaire Autonome, c’est quoi ?
26 mai 2017

L’Action Communautaire Autonome, c’est quoi ?

Le 27 septembre prochain, le mouvement communautaire autonome du Québec organise une grande manifestation pour défendre ses pratiques et son financement. Mais qu’est-ce que l’action communautaire autonome ? Et en quoi est-elle liée à l’habitation communautaire ?

Les critères de l’action communautaire et de l’action communautaire autonome sont définis par une politique nationale depuis 2001 de manière très précise :

 

Les quatre (4) premiers critères s’adressent à l’ensemble des organismes d’action communautaire :

  1. être un organisme à but non lucratif;
  2. être enraciné dans la communauté;
  3. entretenir une vie associative et démocratique;
  4. être libre de déterminer sa mission, ses approches, ses pratiques et ses orientations.

S’ajoutent quatre (4) critères supplémentaires pour les organismes d’action communautaire autonome (ACA) :

  1. avoir été constitué à l’initiative des gens de la communauté;
  2. poursuivre une mission sociale qui lui soit propre et qui favorise la transformation sociale;
  3. faire preuve de pratiques citoyennes et d’approches larges, axées sur la globalité de la problématique abordée;
  4. être dirigé par un conseil d’administration indépendant du réseau public

 

Selon l’approche que défend la FOHM, les OSBL d’Habitations sont ainsi parfaitement inscrites dans le cadre de l’Action Communautaire Autonome. Ainsi, nous vous invitons tous et toues à vous engager pour ce mouvement, et à réserver dans votre agenda la journée du 27 septembre 2017 pour venir en défendre les pratiques et le financement à Québec.

Pour en savoir plus sur l’Action Communautaire Autonome