info@rqoh.com 514 846-0163 ou sans frais 1 866 846-0163
Nouveau gouvernement : vivement une rencontre dans les 100 premiers jours du mandat?!
9 octobre 2018

Nouveau gouvernement : vivement une rencontre dans les 100 premiers jours du mandat?!

Après avoir mis en mouvement des centaines de candidats répartis sur 125 circonscriptions pour tous les partis du Québec, c’est donc la Coalition Avenir Québec qui forme le nouveau  gouvernement majoritaire. La FOHM attend avec impatience de connaître la place que ce gouvernement accordera à l’habitation, et qui sera responsable de ce dossier. Nous sommes également impatients de voir qui sera le ou la prochain.e ministre de la Santé et des Services sociaux, et notre mouvement s’engage à travailler avec les nouveaux élus pour défendre au mieux les intérêts des personnes à faibles revenus qui ont des besoins impérieux de logement. Lors du débat électoral que nous avons organisé avec la FECHIMM le 19 septembre dernier, Mario Laframboise, alors chargé des dossiers de l’Habitation à la CAQ, et réélu à Blainville, a assuré à plusieurs reprises la volonté d’un gouvernement de son parti à s’asseoir avec les partenaires du milieu dans les 100 premiers jours de leur mandat. Nous attendons donc avec impatience de rencontrer les responsables de l’habitation au sein du nouveau gouvernement, et leur faire connaître les besoins de nos membres, et de leurs locataires.

 

Au cours de la campagne, la CAQ s’est engagée à livrer les 14 000 unités de logements sociaux déjà engagés, sans développement supplémentaire au cours de son mandat. Nous serons donc plus que vigilants quant aux actions du gouvernement en matière de logements social et communautaire, et les effets de celles-ci sur l’autonomie de Montréal en matière de logement. De plus, la défense du soutien communautaire en logement social et la revalorisation de son financement demeure un dossier prioritaire à la FOHM alors que le cadre de référence sur le sujet fête ses 10 ans et qu’un bilan est actuellement en cours  sur l’ensemble du territoire québécois. Ceci exigera de notre part à tous un travail de sensibilisation des élus.

 

Nous retenons aussi que lors du débat électoral sur l’habitation communautaire, monsieur Laframboise avait abondé dans le sens des représentantes du Parti Québécois et de Québec Solidaire au sujet du Fond Québécois de l’Habitation Communautaire et approuvé la qualification de « détournement de fonds » pour ce qui est de la gestion actuelle du fonds. Nous attendons donc des évolutions positives sur ce dossier, qui sera porté au niveau national.

 

Avec seulement 38 % des votes exprimés, la Coalition Avenir Québec forme tout de même un gouvernement majoritaire. Montréal a, quant à elle, élu majoritairement des députés qui siègeront dans l’opposition. Le système électoral actuel à ses failles, mais les élus de l’opposition ne sont pas sans pouvoir. La FOHM travaillera ainsi avec les élus de l’île de Montréal afin de les sensibiliser aux enjeux de notre mouvement, afin que le logement social et communautaire soit défendu au mieux à l’Assemblée Nationale.

Les commentaires sont fermés.