BANNIÈRES PAGES

Un peu d’histoire…

C’est le 3 juin 1987 que les groupes OSBL d’habitation des quartiers centraux de Montréal ont jeté les bases de ce qu’est aujourd’hui la FOHM. Alors que l’on constate que les « chambreurs » vivent souvent dans des conditions précaires et même parfois dangereuses, il devient nécessaire de se mobiliser et la solution se dessine : du logement en OSBL « propre, sécuritaire et à coût modique ». Les OSBL-H, de plus en plus nombreux, ressentent le besoin de partager des connaissances et des outils, de former adéquatement leurs administrateurs et de se doter de services. Ils conviennent alors de la nécessité de se regrouper, de se donner un porte-parole efficace, une voix, la FOHM!

La même année, en collaboration avec l’Office municipal d’habitation de Montréal, la FOHM amorce sa propre expérimentation du logement social en ajoutant à ses activités la gestion de maisons de chambres et de studios. En plus du logement, on offrira aux personnes marginalisées et parfois écartées du marché locatif privé un lieu où ils pourront exercer leur citoyenneté dans un environnement tolérant et avec le support communautaire nécessaire pour y parvenir.

Au fil des ans, la FOHM s’est imposée comme un acteur important dans le monde de l’habitation et a su développer une multitude de produits et de services.

Aujourd’hui, plus de deux décennies plus tard, ce sont plus de 200 membres qui se sont joints au noyau de base, des membres OSBL d’habitation comptant plus de 10 000 unités de logement et plusieurs membres partenaires issus du milieu de l’habitation.

Votre Fédération

La FOHM compte sur un membership dynamique et s’en inspire pour orienter ses décisions et ses prises de positions. En plus de représenter nos membres auprès des diverses instances politiques, nous offrons des services facilitant l’accomplissement de leur mission. À chacune des étapes de développement de votre projet, vous êtes certain de retrouver à votre fédération un conseil, une réponse à vos questions ou un service répondant à vos besoins.

Raison d’être

La Fédération regroupe les corporations d’organismes sans but lucratif d’Habitation du territoire de l’île de Montréal. Elle fait la promotion de ce mode d’habitation et représente les corporations auprès de diverses instances. Elle offre des services propres à soutenir leur développement et favorise l’obtention de réponses adéquates aux besoins des corporations et des locataires qu’elles desservent.

Les objectifs de la Fédération

Tels que définis dans les lettres patentes, les objectifs de la Fédération sont de :

  1. Regrouper les organismes sans but lucratif d’habitation poursuivant
    des fins reliées à fournir du logement social et communautaire ;
  2. Contribuer à la création, au développement et à la consolidation d’organismes à but non lucratif d’habitation ;
  3. Favoriser la mobilisation du milieu aux questions du logement social et aux pratiques des organismes à but non lucratif ;
  4. Agir comme porte-parole de ses membres en ce qui a trait à l’habitation sociale auprès de tout organisme, des gouvernements provincial et fédéral et de leurs instances, des administrations publiques locales, et plus généralement, du public ;
  5. Développer des services pour faciliter la gestion de ces organismes ;
  6. Fournir du logement subventionné aux personnes défavorisées de
    l’Île de Montréal ;
  7. Faciliter la prise en charge collective des locataires ;
  8. Promouvoir l’avancement de l’éducation et de la connaissance dans le domaine de la gestion et du développement des OSBL d’Habitation ;
  9. Susciter, favoriser et soutenir la recherche et proposer des voies d’étude dans le domaine des pratiques des organismes d’habitation sans but lucratif ;
  10. La corporation ne constitue pas un établissement au sens de la Loi sur les services de santé et les services sociaux (L.R.Q., c.S-5).

Déclaration de principe de la FOHM

Adhérer à la FOHM, c’est plus que du logement, c’est…

  1. Combattre les inégalités sociales en revendiquant :
    • La reconnaissance du logement comme un droit ;
    • Le maintien et la bonification des programmes sociaux (Exemple : rente, sécurité du revenu) ;
    • Le maintien d’un système de santé et services sociaux public, gratuit, accessible et universel.
    • Le maintien du programme des logements sociaux avec la règle du 25 % des revenus.
    • Le maintien des actifs collectifs dans le giron du domaine public et /ou communautaire.
    • Revendiquer que les programmes de supplément aux loyers soient maintenus dansles fins de convention avec la SCHL.
    • Garantir également que le parc locatif de la SHDM demeure un actif public ou communautaire.
    • La socialisation des maisons de chambres.
    • La prise en charge collective du milieu par les locataires via le soutien communautaire.
    • Le financement et l’implantation du soutien communautaire comme préalable à la stratégie de mixité sociale, et ce dans le but d’éviter qu’une situation se transforme en problématique sociale.
  2.  S’engager à dénoncer tout règlement ou politique favorisant le « Pas dans ma cour ».
  3. Travailler de concert avec l’ensemble des partenaires du milieu de l’habitation pour s’assurer de la pérennité des programmes.